Afac Sport

My Twitter Feed

Nous sommes le Mardi 21 Novembre 2017, il est 20:30... Bienvenue sur le site de l'AFAC !

AFAC IMAGE KF WUSHU

Kung Fu Wushu

Sur PARIS 15ème

un des plus anciens clubs de KUNG FU de la Capitale

Cette discipline martiale d’origine chinoise exigeante est enseignée par un acteur majeur de son développement en France, Jean-Roger Dimur 7ème Duan et ce depuis la construction du Centre Emile Anthoine dans les années 1980.  Diplômé d’Etat et en charge de la Direction Technique des diverses fédérations qui ont eu la gestion de cet Art Martial, il a au fil des années affûté l’enseignement de cette vaste pratique aux quelques trois cents styles afin de la faire tendre vers l’essentiel, l’efficacité. Aussi plutôt que de se cantonner à un style comme beaucoup d’Ecoles, il transmet les principales caractéristiques des 2 grandes familles du Kung Fu que sont le Nan Quan ( styles du Sud) et le Chang Quan (styles du Nord) par l’enseignement des Taos Standards officialisés  par l’IWUF (fédération mondiale). Il s’efforce également de proposer, contrairement à beaucoup de clubs spécialisés, une pratique équilibrée entre la partie dite Technique à mains nues et avec armes longues ou courtes et le combat très exigeant puisque basé sur le plein contact.

AFAC IMAGE trad

les cours techniques comprennent l’étude et le perfectionnement des:

  • Ji Ben Gong : déplacements dans l’espace
  • Gong Fang : confrontations par assauts codifiés                                                     AFAC IMAGE championne
  • Chinna : self défense à base d’immobilisations, clés articulaires, soumissions
  • Taos à mains nues et Armes longues et courtes ( Bâton / Sabre )
  • Fang Fa : explications martiales des mouvements composant les Taos
  • Sanshou : combat traditionnel contre un ou plusieurs adversaires

 

les cours combats comprennent l’étude et le perfectionnement de:

  • préparation physique spécifiqueAFAC PHOTO WUSHU Sanda
  • entrainement au sac et boucliers de frappes
  • boxes pied/poing
  • corps à corps
  • préhension: arrachages / crochetages / balayages
  • maîtrise de la réglementation compétitive

 

HISTORIQUE

Plusieurs fois millénaire, le KUNG FU  WUSHU se diffuse aujourd’hui dans le monde entier tant pour sa valeur dans le développement harmonieux de l’individu que pour son efficacité reconnue dans les domaines de la santé et de la longévité. Art de combat dont sont issues de nombreuses disciplines, le Wushu doit être compris comme un art de vivre exprimant le génie propre de la civilisation chinoise.

Le mot wushu correspond à 2 idéogrammes chinois dont le premier, wu signife « guerrier, martial » et le second, shu signifie « art ». Le mot wushu englobe donc tous les arts martiaux de Chine et pas seulement un style. La signification du mot kungfu (ou gong fu), est plus difficile à percevoir. Il s’applique à un art (ou un style) et affirme la « grande capacité dans » ou « la maîtrise de » cet art. Pour qu’un style soit efficace, il faut qu’on le maîtrise parfaitement. Dès lors, on a un bon kungfu.

 

 

Le KUNG FU WUSHU un Art Martial ANCESTRAL

 

le wushu est extrêmement riche en contenu et en variété. Les écoles sont innombrables et il existe des centaines de milliers de formes, chacune composée de mouvements à des fins offensives ou défensives (coups de pied, de poing, sauts, rotations…) arrangées en combinaisons. Une pratique régulière est bénéfique non seulement sur les os et les muscles, mais également sur les systèmes nerveux, respiratoire et cardio-vasculaire.Voilà pourquoi le wushu est si largement recommandé à fin de garder la forme et limiter les affections chroniques.

 

 

Le KUNG FU WUSHU avant tout un ART

Il est utilisé dans les scènes de combat et d’acrobaties des opéras Chinois. De nombreux mouvements de wushu sont incorporés aux danses modernes, ballets et gymnastiques, conférant un engouement national pour les arts chorégraphiques.

Le « film de Kung-Fu » est un terme galvaudé, désignant au final une considérable variété de sous-genres du cinéma d’exploitation asiatique (Wu Xia Pian et Kung Fu Pian chinois, Chambara japonais… pour ne citer qu’eux) popularisés dans les années 70 grâce, notamment, aux films produits par la firme hong-kongaise Shaw Brothers (dont le catalogue compte plusieurs centaines de films entre 1952 et 2003, parmi lesquels L’Hirondelle d’Or de King Hu, La Rage du Tigre et Le Justicier de Shangaï de Chang Cheh, La Main de Fer de Cheng Chang-Ho ou encore La 36e chambre de Shaolin de Liu Chia-liang, pour ne citer que parmi les plus célèbres), ainsi que, bien sûr, par les légendaires Bruce Lee et Jackie Chan.

Jet Li se fera quant à lui connaître un peu plus tardivement, grâce à la la saga Il Était une fois en Chine d’un certain Tsui Hark, alors méconnu et passé depuis à la postérité. Hollywood lui fera très vite les yeux doux et c’est ainsi qu’il apparaîtra en 1998 dans l’insipide L’Arme Fatale 4 de Richard Donner, tandis que la même année, Jackie Chan signera son premier gros succès américain en tournant sous la direction de Brett Ratner dans Rush Hour.

Le KUNG FU WUSHU un sport de COMPÉTTITION exigeant

il se présente sous différentes formes, avec un règlement et des critères de jugement : les taolus (kata en japonnais): sur un tapis au dimensions réglementées, le pratiquant exécute des enchainements de mouvements martiaux. La notation se base sur plusieurs critères: la force, la stabilité, le regard, les capacités physiques… les combats (sanshou) : un duel sur un ring avec un système de points pour chaque coup porté avec possibilité de K.O.

 

 

 

Le KUNG FU WUSHU demande :

  • assiduité                             
  • rigueur
  • humilité
  • persévérance

Le KUNG FU WUSHU développe :

  • l’agilité, la souplesse et la force
  •  la force mentale et la concentration                                            
  • la coordination et la mémorisation
  • Vos prouesses acrobatiques

Les 18 « saveurs » du Style Shaolin:

Ne pas s’attacher à la forme mais s’imprégner des principes du style…